Aidez-moi à choisir mon futur micro !



Le choix d’un micro est, pour un artiste voix-off, une épreuve aussi difficile et délicate que le choix d’un boitier ou d’un objectif pour un photographe. Il existe des dizaines de marques. Et chacune d’elles propose jusqu’à 10 ou 20 modèles différents. Comment s’y retrouver face à une offre aussi pléthorique ? Comment être sûr de faire le bon choix ?

Vingt spécialistes, autant d'avis différents...

Bien sûr, il y a les spécialistes et l’on aurait tort, a priori, de ne pas les interroger. On en trouve à foison sur le Net (dans les forums virtuels d’Audiofanzine ou de Zikinf, par exemple), ou dans certaines boutiques de Pigalle comme Star’s Music, Home Studio ou Le Microphone.

Le problème est que, pour 20 spécialistes interrogés, vous obtiendrez à peu près autant d'avis différents !

C'est précisément le casse-tête auquel je suis confronté alors que, depuis plusieurs semaines, je me demande comment améliorer la qualité du son que je délivre à mes clients. (Comme n’importe quel passionné, j’éprouve à peu près tous les deux ans le besoin de renouveler entièrement mon matériel...). Un casse-tête d’autant plus difficile à résoudre que le rendu sonore d’un micro peut varier sensiblement selon les qualités acoustiques de la pièce dans laquelle l’enregistrement a lieu, mais aussi selon la carte son et le préampli utilisés !

À vous de jouer !

Et si vous, amis, clients, vous m'aidiez à choisir mon futur micro ?

Rue Fromentin, à deux pas du Moulin Rouge, il y a une boutique spécialisée dans la location de matériel audio. C’est là, chez Madloc, que je me suis rendu ce matin pour en repartir avec plusieurs micros sous le bras. De retour à mon studio, je les ai donc testés en enregistrant à l’aide de chacun d’eux la même phrase, tirée de la Déclaration universelle des droits de l’homme : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit ». J’ai regroupé ces différentes prises dans le fichier audio que voici. À vous, maintenant, de jouer et de me dire quel micro met le mieux en valeur ma voix !


Pour ne pas influencer votre jugement (et surtout celui des « spécialistes », souvent aveuglés dans leurs avis par l’attachement inconditionnel qu’ils portent à une marque en particulier), je ne mentionne pas, pour le moment, le nom des quatre modèles utilisés pour ce test. Cela fera l’objet d’un prochain billet !

PS : Remerciements à ma collègue voix-off Maud Rudigoz, dont vous entendez également la voix dans ce montage.


Derniers billets

Je m'abonne !